top of page

Le lierre

Dernière mise à jour : 9 juin 2023

Hedera helix - Famille des Araliacées



Le lierre à Sarcelles ? Oui, comme partout car le lierre est une des rares lianes qui poussent spontanément en Europe et en Asie Mineure. Mais son ancêtre est sans doute d’origine tropicale… il y a longtemps !


Le lierre est une des seules plantes de sa famille à vivre en Europe. Plusieurs variétés de lierre sont cultivées comme plantes ornementales et ont été introduites en Australie, en Amérique… Aux Etats-Unis, le lierre est considéré comme une plante envahissante.


C’est une liane dont les tiges ligneuses sont grimpantes ou rampantes. Certains lierres peuvent grimper jusqu’à 30 mètres de hauteur et atteindre 100 mètres de longueur. Les tiges du lierre portent dans leurs entrenoeuds des poils crampons qui agissent tels des ventouses et permettent au lierre de se fixer sur un support.


Ses feuilles sont persistantes et d’une couleur vert foncé. Elles sont brillantes sur le dessus avec

des nervures dans des tons plus clairs. Le lierre grimpant possède deux types de feuilles : celles divisées en trois à cinq lobes sur les rameaux stériles alors que les feuilles entières, ovales ou en coeur sont réparties sur les rameaux fertiles. On parle de dimorphisme foliaire.


Ses fleurs sont de couleur vert-jaune et recouvertes de petits poils. Chaque fleur est composée de 5 pétales. Les fleurs sont regroupées en ombelles. La floraison s’étale de septembre à octobre.


Ses fruits ronds et globuleux sont réunis en grappes de baies. D’abord verts, ils deviendront

bleu-noir. La petite baie sphérique mesure environ 10mm et contient de 2 à 4 graines. Ses fruits visibles d’octobre à mars serviront de nourriture hivernale pour de petits animaux et les oiseaux qui ne migrent pas.


Le lierre, un parasite ? Non, car c’est avec son propre système racinaire qu’il se nourrit. C’est une plante grimpante qui se sert souvent des arbres et des vieux murs comme support. Loin d’être un parasite, le lierre est une plante dont les nombreux avantages écologiques sont méconnus.


Il protège les arbres adultes

Le lierre pousse verticalement et n’empêche pas la circulation de la sève des arbres. Il les protège contre les excès d’humidité et les grands froids. Par ailleurs, le lierre libère des substances qui inhibent le développement des champignons, des bactéries ou des parasites qui peuvent s’attaquer à un arbre.


Un milieu favorable à la vie animale

Le lierre crée un milieu protecteur pour les populations d’insectes, d’oiseaux et de rongeurs. Il sert d’abri et de lieu d’hibernation à des insectes utiles et des papillons comme le « Citron ».


La qualité de l’air

Le lierre isole les murs des maisons des grandes chaleurs. Il capte les poussières contenues dans l’air et les particules chimiques toxiques. L’air est ainsi purifié.


Une source de nourriture

Le lierre fleurit à l’automne après la floraison des autres plantes. Il apporte une nouvelle source de nourriture aux insectes et aux abeilles. Les abeilles peuvent ainsi se constituer des réserves nutritionnelles essentielles avant l’hiver. En février, les passereaux consomment les fruits du lierre qui sont riches en lipides.


Livre au format pdf :

Livret des arbres
.pdf
Télécharger PDF • 22.25MB



10 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentarios


bottom of page