Actualité

La Chine vient à la rencontre d’Inven’terre

Une délégation de responsables de Putuo, un district de Shanghai, a sollicité Inven’terre pour prendre connaissance des actions de l’association auprès des habitants de la Ville de Sarcelles et de l’est du Département du Val d’Oise. C’était un grand honneur pour Inven’terre de leur exposer ses activités multiples, parmi eux : les conseils en rénovation énergétique et la maîtrise d’énergie, les animations pédagogiques en milieu scolaire, les activités collectives sur le jardin pédagogique de la Ville, créé par Inven’terre, et l’accompagnement à la création de jardins partagés en pied d’immeuble. La délégation était particulièrement intéressée par le modèle associatif français. Après un temps de présentation et d’échange à l’Hôtel de Ville de Sarcelles, les dignitaires shanghaiens ont visité le jardin pédagogique de l’association, créé en 2009 sur un terrain mis à disposition par la ville.

La délégation chinoise venue de Shanghai se rend sur le jardin pédagogique d'Inven'terre. Ici, face aux ruches.

La délégation chinoise venue de Shanghai se rend sur le jardin pédagogique d’Inven’terre.                     Ici, face aux ruches.

La délégation chinoise au jardin pédagogique d'Inven'terre

Des membres de la délégation sur le jardin d’Inven’terre accompagné du président de l’association et du directeur des Services Techniques de la ville de Sarcelles.

Défi des familles à énergie positive – Saint Gratien

« Familles à énergie positive » est un défi dont l’objectif est de mobiliser le grand public sur la réduction de la consommation énergétique au quotidien, sans affecter le confort.

Pour les familles participantes, la mission est simple : réduire sa consommation énergétique de 8 % entre décembre 2016 et avril 2017, uniquement en modifiant quelques habitudes quotidiennes.
À Saint Gratien, le « Défi des familles à énergie positive » est lancé depuis le 15 octobre, les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 17 novembre 2016.

Image de prévisualisation YouTube

Renseignements au 01 39 94 53 88

Inscription au défi : http://saintgratien.familles-a-energie-positive.fr/

Création d’un jardin collectif en pied d’immeuble à Villiers-le-Bel

Sollicité par le bailleur social EFIDIS, Inven’terre se mobilise pour accompagner les habitants de la nouvelle résidence Lucie Aubrac, dans l’éco-quartier de la Cerisaie à Villiers-le-Bel, dans la création d’un jardin collectif en pied d’immeuble. Vendredi 16 septembre, Inven’terre participait à l’inauguration de la nouvelle résidence, aux côtés de la Ville et des bailleurs sociaux Efidis et Osica. Un premier contact auprès des résidents des 62 logements nous a permis de sonder les envies de chacun pour faire vivre et fleurir ce lieu très prometteur. En plus du jardin collectif, la résidence dispose de composteurs, d’un hôtel à insectes, d’un bassin de récupération d’eau de pluie, de deux locaux à vélos, et d’une aire de jeux. Aux côtés des résidents, Inven’terre menera des ateliers sur des thématiques diverses tout au long de l’année, et participera au développement des dispositifs dits écologiques de la résidence afin de favoriser la biodiversité local.

Les premiers retours des locataires quant à leurs envies de plantations: légumes, pommes de terre, tournesols et tulipes

L’hôtel à insectes, au fond le bassin de récupération d’eau de pluie et la façade de la nouvelle résidence Lucie Aubrac

L’inauguration en présence des officiels

Stage de Permaculture au Jardin d’Inven’terre

Le 27 et 28 juin, le jardin pédagogique d’Inven’terre était le lieu d’un stage de permaculture mené par le paysagiste Davy Cosson. C’était l’occasion pour les 12 participants au stage de découvrir les préceptes de la permaculture dans sa théorie et dans sa pratique. A la fin du stage, un parterre circulaire fut créée et semé par les participants; les premières pousses apparaissent déjà. Le stage a aussi inclus un temps de découverte des plantes comestibles sauvages dans le jardin et aux abords du Petit Rosne: l’épiaire des bois, la benoite commune, la bardane, les orties constituent autant de légumes spontanés qu’on n’a pas besoin de cultiver. Venez les découvrir, ou prendre part aux travaux collectifs au jardin d’Inven’terre, tous les mercredi de 14h à 17h.

Stage de permaculture au jardin d'Inven'terre: Identification des plantes bio-indiccatrices

Stage de permaculture au jardin: les plantes sauvages comestibles

Stage de permaculture au jardin d'Inven'terre : le déjeuner en auberge espagnole

Stage de permaculture au jardin d'Inven'terre: création d'une butte de plantations

Le jardin pédagogique d’Inven’terre devient ambassadeur des Jardins de Noé

Avec la volonté de sauvegarder la biodiversité et afin d’améliorer notre cadre de vie, les Jardins de Noé proposent aux associations et particuliers d’adhérer à la charte des « 10 gestes » simples et respectueux de l’environnement au jardin.

Porte-parole de la biodiversité, les ambassadeurs des Jardins de Noé s’engagent à faire évoluer au quotidien les pratiques et comportements en faveur de la biodiversité au jardin, parce que toute forme du vivant a un rôle à jouer dans l’équilibre de la nature et, par conséquent, dans le bien être de l’Homme.
Le jardin d’Inven’terre met en scène des pratiques simples, favorables à la biodiversité. En tant qu’ambassadeur des Jardins de Noé, Inven’terre vous accueille pour partager savoirs et expériences, favoriser les échanges entre jardiniers, et développer les pratiques de jardinage respectueuses du vivant.
Devenez vous-mêmes ambassadeurs des Jardins de Noé en adoptant progressivement les 10 gestes de la charte:
Laissez un coin de jardin au naturel ; Mettez en place une prairie fleurie naturelle ; Aménagez des habitats pour la faune locale ; Réduisez la consommation d’eau ; Faites un compost ; Limitez l’éclairage nocturne ; Favorisez les plantes locales ; Améliorez le sol naturellement ; Protégez les plantes naturellement ; Devenez porte-parole de la biodiversité.

La course des scientifiques pour le climat

Lors de la COP21, Inven’Terre a reçu le 3 décembre 2015 une équipe internationale mobilisée sur les conséquences du changement climatique.

Le Dr Erlend Knudsen, spécialiste du climat de l’océan Arctique, est parti du nord de la Norvège pour rejoindre Paris…en courant! Il est rejoint par le Dr Daniel Price, spécialiste du climat du continent Antarctique, basé en Nouvelle Zélande, qui lui parcourt une distance de 17.000km à vélo. D’autres participants les ont rejoints le long de leur parcours, qui s’intitule Pole to Paris. Leur objectif: attirer l’attention du public sur l’importance de la COP21 et accroître la pression sur les représentants des différentes nations.

Inquiétés par les signes du changement climatique qui deviennent de plus en plus apparents,  notamment aux deux pôles, ces spécialistes du climat veulent sensibiliser le public et s’engager au-delà de leur mission de scientifiques. Leurs parcours respectifs seront illustrés au travers d’une série de  vidéos qui soulignent les impacts des modifications du climat au niveau des pôles et les conséquences  à l’échelle mondiale si les objectifs de la COP21 ne sont pas atteints.

Sur place chez Inven’Terre, ils ont pu découvrir le travail mené par l’association dans le domaine des énergies renouvelables et de la réduction de la consommation d’énergie, ainsi que dans l’éducation à l’environnement. Si le terme « changement climatique », pour ces scientifiques, cache la gravité du phénomène, ils veulent rester optimistes quant à la possibilité d’une évolution dans les politiques climatiques. Mais ils soulignent notre responsabilité individuelle et notre capacité d’agir au quotidien, et rappellent que le changement, au fond, provient de nous-mêmes.

Du Pôle à la Métropole